Accueil > Content > Sciences Po Paris/Problématique du développement de l’Afrique : l’Ivoirien Mamadou Touré à la tête d’un think tank de 13 pays

Sciences Po Paris/Problématique du développement de l’Afrique : l’Ivoirien Mamadou Touré à la tête d’un think tank de 13 pays

L’information a été rendue publique hier, par l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique dans sa livraison de cette semaine. Mamadou Touré, conseiller du président de la République, Alassane Ouattara en charge des questions de jeunesse et des sports préside aux destinées d’Afrikamaono, un Think tank crée en juillet 2015 sur les bords de la Seine à Paris avec pour secrétaire générale, la française Johanna Niedzialkowski. Ayant pour objectifs d’incarner et d’encourager les transformations positives qui agitent le continent africain, d’élaborer des stratégies et de déployer des actions qui permettront à l’Afrique de devenir leader, Afrikamaono est une initiative de plusieurs ‘‘alumni’’ en Exécutif Master Politique et Management de développement de Sciences Po Paris.

Ce Think tank compte en son sein des cadres de haut niveau issus de la haute finance internationale, de l’administration publique, de la diplomatie, de multinationales et proviennent de 13 pays que sont : Le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la France, la Guinée, Madagascar, le Mali, le Maroc, la République Centrafricaine, la République démocratique du Congo, République du Congo, le Sénégal, le Tchad et le Togo. Toujours selon le confrère Jeune Afrique, la cérémonie officielle de lancement d’Afrikamaono aura lieu ce jeudi 14 janvier dans la capitale française, à l’Hôtel de l’Industrie, dans le 6ème arrondissement.

A cet effet, un panel de haut niveau réunissant 150 éminentes personnalités sera organisé autour de trois axes principaux. Pour ce panel des personnalités de renommée internationale interviendront sur des thématiques spécifiques au développement et à la démocratisation du continent. A titre d’exemple, l’ancien Premier ministre malien, Oumar Tatam Ly conseiller, par ailleurs conseiller spécial du Gouverneur de la Bceao interviendra sur le thème : « La transformation de l’économie africaine ». A sa suite, Dr Cheikh Tidiane Gadio, ancien ministre d’Etat sénégalais et président de l’Institut Panafricain de Stratégie (IPS) planchera sur le thème : « La sécurité : Les enjeux sécuritaires en Afrique ». Journaliste et maître de conférences à Science Po Paris, Dr Francis Kpatindé pour sa part, fera une communication sur les processus électoraux et de transition démocratique en Afrique.

Au-delà de ces panélistes, des journalistes de renom comme Alain Foka qui est d’ailleurs le modérateur du panel, Marwane Ben Yahamed, Vincent Hugeux, et aussi des universitaires comme le Pr Christian Bouquet, vice-président délégué aux relations internationales à l’Université Michel de Montaigne de Bordeaux 3 seront de la rencontre. Au titre des invités spéciaux, le panel enregistrera la présence de Saliot Emmanuel, directeur des opérations de AfricaFrance, Pellevoizin Benoît, responsable Afrique chez Fred et Farid, Gricourt Sébastien, responsables du secteur questions internationales 1 de la Défense du PS, Jean Baptiste Lemoyne, vice-président du Groupe d’amitié Afrique-France et Capucine Edou, directrice du Centre Asie, Pacifique, Afrique et Moyen Orient à Science Po.

Outre les invités spéciaux, des diplomates de haut rang accrédités en France comme les ambassadeurs Sene Bassirou du Sénégal, Charles Providence Gomis de la Côte d’Ivoire et Jean Marc Simon, ancien ambassadeur de France en Côte d’Ivoire participeront également à ce panel de haut niveau. Le vocable Afrikamaono, il faut le rappeler, est obtenu à partir du terme ‘’Afrika’’ qui renvoie à l’Afrique et de ‘’maono’’, un terme Swahili qui signifie : vision, d’où le slogan : ‘‘une vision pour l’Afrique’’. Le Think tank Afrikamaono entend donc penser un meilleur devenir pour le continent Africain avec ses populations.